– Marvin ou la belle éducation –

Anne Fontaine

Synopsis Télérama : Martin Clément, né Marvin Bijou, a fui. Il a fui son petit village des Vosges. Il a fui sa famille, la tyrannie de son père, la résignation de sa mère. Il a fui l’intolérance et le rejet, les brimades auxquelles l’exposait tout ce qui faisait de lui un garçon «différent». Envers et contre tout, il s’est quand même trouvé des alliés. D’abord, Madeleine Clément, la principale du collège qui lui a fait découvrir le théâtre, et dont il empruntera le nom pour symbole de son salut. Et puis Abel Pinto, le modèle bienveillant qui l’encouragera à raconter sur scène toute son histoire. Marvin devenu Martin va prendre tous les risques pour créer ce spectacle qui, au-delà du succès, achèvera de le transformer.

Avis  8/10 : Le nouveau film de la réalisatrice française Anne Fontaine « Marvin ou la belle éducation », librement inspiré du roman d’Edouard Louis « En finir avec Eddy Bellegueule » nous plonge dans une histoire bouleversante et sincère. On y découvre le parcours et l’évolution du jeune Marvin, raconté dans le désordre avec de nombreux flashbacks. Marvin est introverti et gay, il est le bouc émissaire de son école et il aime le théâtre, autant vous dire que dans une famille populaire d’un petit village paumé dans les Vosges, ça fait désordre…! Anne Fontaine dresse le portrait de cette famille prolétaire sans aucune critique ni méchanceté, mais au contraire, les personnages sont d’une grande authenticité avec notamment le personnage du père, interprété par Grégory Gadebois qui nous bluffe dans le rôle de ce père rempli de préjugé et maladroit avec son fils. Le casting est alléchant : de la grande Isabelle Huppert (qui joue son propre rôle) à Vincent Macaigne sans oublier l’acteur principal Finnegan Oldfield, tout simplement splendide. On est véritablement happé par cette histoire touchante qui nous emmène d’une famille prolétaire et pauvre (on est pas loin des Groseille de « La vie est un long fleuve tranquille » quand même!) au milieu du théâtre parisien bobo-branché huppé (un poil caricatural…) Un beau film bouleversant et positif.

Maud

Cet article Marvin ou la belle éducation : le dernier film bouleversant d’Anne Fontaine est apparu en premier sur Quand les bobos voient double.

Voir la source
Author: bobosvoientdouble